petit déjeuner sans pain

Régime SEIGNALET : Mon petit déjeuner

Quand j’ai démarré le régime Seignalet, ce qui m’a paru le plus de difficile au départ, ça a été de changer mon petit déjeuner. Dans ma tête, je me suis dit:

“Ça ressemble à quoi le petit déjeuner dans le régime Seignalet ?…. Un petit déjeuner sans lait de vache, sans pain!

Mon petit déjeuner !!! “

Et ce n’est rien de le dire ! Au réveil, je suis une maman ours, à qui il vaut mieux éviter de parler tant qu’elle n’a pas déjeuné, à vos risques et périls, si vous tentez une approche avant…Certains en ont fait l’expérience une fois, et depuis ils se tiennent à distance…

Autant vous dire que le petit déjeuner, pour moi, c’est sacré…C’est MON moment à moi durant lequel j’émerge, et c’est mon premier plaisir du jour, celui qui va conditionner comment Virginie aborde sa journée 😉.

Il a donc intérêt à bien se passer pour le reste de la journée et pour mon entourage !

Sauf, qu’avant mon petit déjeuner, c’était:

petit déjeuner équilibré avant

  • pain
  • beurre
  • miel,
  • bol de lait chaud,
  • yaourt
  • et biscuits au chocolat (souvent au lait d’ailleurs) …

Autant vous dire que cette alimentation hypotoxique allait venir “plomber” mon petit déjeuner…

Pourquoi ? Ah oui, si je vous expliquais en quoi consiste ce régime, ce serait peut-être plus parlant…

Les grandes lignes du régime Seignalet :

Il s’agit d’une alimentation dite “hypotoxique” qui a été mise au point par le Professeur Seignalet d’où le nom… Ce professeur de médecine spécialisé en immunologie et en biologie, a établi des liens entre notre alimentation moderne et l’apparition de maladies notamment des maladies chroniques souvent réputées incurables comme la polyarthrite rhumatoïde, l’asthme, la fibromyalgie…Difficile de faire la liste complète, ces travaux ont montré des impacts positifs sur une centaines de maladies diverses et variées. Si ça vous intéresse, j’ai écrit des articles à ce sujet sur l’impact de l’alimentation dans la fibromyalgie et dans les otites à répétitions (vous pouvez cliquez sur les liens si ça vous intéresse d’en savoir plus).

Toujours est- il, que dans cette alimentation (je préfère alimentation à régime), il est préconisé notamment de:

-supprimer toutes les céréales mutées de notre alimentation, c’est dire: le blé, le maïs, l’avoine, le millet, l’épeautre…

-supprimer tous les produits laitiers (avec ou sans lactose), de vache, de brebis et de chèvre

petit déjeuner sans pain

-manger un maximum de cru et de favoriser largement les cuissons douces (type vapeur douce).

-supprimer au maximum tous les produits raffinés et transformés

Si vous ne connaissiez pas l’alimentation Seignalet, vous comprenez maintenant mon désarroi face à mon  petit déjeuner habituel que je vous ai détaillé plus haut… Un petit déjeuner bourré de produits laitiers et de blé donc totalement à l’opposé des recommandations !  Il fallait donc basculer sur un petit déjeuner sans pain, sans blé et surtout sur un petit déjeuner sans lait de vache et sans beurre. Autant vous dire qu’il y avait du travail, et que je partais désabusée avant même d’avoir commencé…

Mon problème vous l’avez compris, faire rimer « régime Seignalet et petit déjeuner ».

Mais ce problème est le même pour les cœliaques qui doivent supprimer le gluten,  et les intolérants au lactose qui doivent supprimer les produits laitiers. Je pense vraiment que changer son petit déjeuner, c’est ce qu’il y a de plus difficile. Et pour cause, ça a failli avoir raison de ma motivation !

Comment je m’y suis prise concrètement ?

Ma méthode pour intégrer le régime Seignalet à mon petit déjeuner sacré 😉

C’est à dire pour passer à un petit déjeuner sans pain et sans lait.

Si vous me lisez déjà, vous commencez à me connaitre et vous savez que je suis une adepte du “pas à pas“…

C’est-à-dire que les changements radicaux du jour au lendemain, ce n’est pas pour moi. Je ne suis pas faite pour ça…Mes habitudes ont besoin d’être apprivoisées avec douceur petit à petit, si je veux tenir sur la durée…Et là, on est bien d’accord, il ne s’agit pas d’un régime que l’on fait sur 6 mois et que l’on abandonne après. C’est pour ça que je n’aime pas le mot régime. Ici, il s’agit bien de changer ses habitudes pour toujours !

Je vous ai fait peur ?

C’est parce que vous voyez la montagne de changements à faire dans

régime seignalet petit déjeuner idéal

votre façon de manger, tous ces aliments que vous aimez et que vous devez supprimer. Donc, sauf pour une poignée d’entre nous qui aura un mental d’ACIER, (oui, il y en a 😉 ), les autres seront découragés avant même d’avoir essayé et c’est normal…

Me connaissant, j’ai donc opté pour la méthode “regarde devant et marche un pied après l’autre sans regarder trop loin”

Fixe-toi des objectifs atteignables pour toi !

Garde le cap en franchissant chacun d’entre eux, les uns après les autres !

Et donc mon petit déjeuner sans pain ni lait?

Alors, d’abord, j’ai supprimé mon bol de lait, j’ai essayé du lait végétal à la place, mais en fait, je me suis tournée vers une tasse de thé vert ou un cacao à l’eau chaude.  Je trouve ça tellement plus agréable, finalement, que ce bol de lait que je prenais plus par habitude .Et puis,  c’est selon mon envie le matin, car mon petit déjeuner c’est MON plaisir…

Ensuite j’ai essayé de remplacer le yaourt d’abord par un yaourt au soja. Mais je dois dire qu’au début, je n’étais vraiment pas fan. J’ai donc renoncé à chercher un substitut qui ressemble au yaourt (j’y suis revenue quelques années après, et là, j’ai apprécié). Pourquoi ? Certainement, parce que mon palais et mes goûts ont évolué et surtout parce que le souvenir du goût du yaourt au lait de vache est beaucoup plus vague pour moi, vu que ça fait des années que je n’en mange plus).

J’ai ensuite supprimé le beurre des tartines, et il était hors de question pour moi, d’y mettre de la margarine, travaillant dans l’agroalimentaire, je savais très bien que malgré les promesses d’oméga 3 et vitamines en tout genre, ce n’était vraiment pas mieux que le beurre… J’ai donc essayé les purées d’amandes, de noisettes. Mais je dois dire qu’à ce moment là, c’était comme pour les yaourts au soja, un peu déroutant, car trop éloigné de mes goûts à ce moment-là… Finalement, j’ai fini par supprimer simplement le beurre.  Le miel se suffisait à lui seul…

Puis pour les tartines, j’ai fait comme tout le monde je pense, je me suis tournée vers les galettes de riz et les tartines craquantes sans gluten type « craquotte » … Je dois dire que ça m’a permis de décrocher des tartines de pain et surtout des biscuits…C’est sûr, ce sont des produits transformés à indice glycémique élevé donc c’est loin d’être l’idéal mais ça m’a permis de me déshabituer du pain et des biscuits. Si vous pouvez faire sans passer par cette étape, ce sera mieux bien entendu !

Et puis le weekend , j’ai commencé à me faire un œuf à la coque. Mes goûts et mes envies ont évolué jusqu’à arrêter ces galettes, pour manger au final moins sucré. J’ai d’ailleurs ressenti des effets très positifs au fur et à mesure de tous ces changements : plus de creux à 10h, plus de baisse d’énergie en fin de matinée, moins de fatigue sur la journée.  Aujourd’hui, mes petits déjeuners sont très variés, toujours articulés autour d’un œuf à la coque, de fruits secs et d’une boisson chaude (thé vert, infusion, cacao à l’eau). J’y associe selon mon envie un yaourt au soja (lien vers ma recette) avec un peu de miel ou un yaourt coco nature (lien vers ma recette), des fruits de saisons (personnellement, je les digère très bien au petit déjeuner). Je commence par eux, le temps de faire mon œuf coque. Comme ça, ils prennent un peu d’avance pour la digestion) sinon je peux prendre aussi un avocat, une assiette de riz avec une tomate fraiche ou des carottes râpées à l’orange*, et de temps en temps, je fais des pancakes* ou des crêpes sans lait et sans gluten (lien vers la recette) ou un petit gâteau vapeur… Vous l’avez compris, je varie selon mes envies car hypotoxique, sans gluten, sans lait, sans ceci ou sans cela, ne doit jamais rimer avec « sans plaisir » … C’est ça, le secret d’un petit déjeuner réussi dans le régime Seignalet…

*mes recettes de ces plats sont disponibles gratuitement dans l’ebook.

10 recettes sans lait et sans gluten pour soigner son assiette

Quelles sont les préconisations du régime Seignalet pour un petit déjeuner idéal :

Dans le livre, l’alimentation ou la 3ème médecine, le professeur Seignalet propose par exemple de prendre au petit déjeuner :

  • du Chocolat noir (en quantité raisonnable)
  • 1 fruit
  • 1 fruit sec
  • Thé, café ou mieux chicorée

Il dit également, que tout est envisageable dans la mesure où on respecte les aliments interdits et les aliments autorisés par sa méthode.

Si vous voulez creuser le sujet, je vous conseille vraiment la lecture de ce livre qui est une de mes “bibles” et de visiter le site

Vous l’avez compris pour moi qui mange bien le matin, j’ai largement enrichi cette proposition en explorant la latitude que m’offrait les aliments autorisés et j’ai finalement trouvé mon petit déjeuner idéal… 😉

En plus, je ne sais pas si c’est grâce à ça ou pas, mais, l’ourse que je suis au réveil s’est radoucie…

Et si vous n’avez pas le temps le matin de préparer un petit déjeuner équilibré?

régime seignalet petit déjeunerVoici mes 3 principales astuces pour gagner du temps au petit déjeuner:

  1. Je vous conseille d’avoir un minimum de préparation à faire le matin. Ne commencez pas à faire des pan-cakes par exemples. Mais par contre, vous pouvez avoir la pâte prête de la veille dans une bouteille au réfrigérateur, ou les avoir déjà faits cuire…
  2. Même chose pour le riz, il est déjà cuit et m’attend sagement au réfrigérateur.
  3. Pour l’œuf à la coque, je mets l’eau à bouillir. Et le temps que mon thé infuse et refroidisse un peu, il est prêt (j’utilise un minuteur qui sonne 😉) …

Vous verrez, on développe très vite des automatismes. Et ce, même quand on est comme moi, vraiment, au radar le matin…

Je vous conseille de faire vos tests le weekend ou en vacances. On est plus cool pour préparer son petit déjeuner. Comme ça, une fois que vous serez accro, vous serez motivé pour le reste de la semaine !

Qu’est-ce qui vous fait envie, à vous ?

Mettez-le-moi dans le commentaire !

Je suis toujours ravie de vous lire 😉

Moi, il me tarde demain matin de déjeuner. Je me suis mis l’eau à la bouche d’écrire cet article (et ce n’est pas à cause des biscuits, ni du bol de lait 😉) … En plus, c’est un petit déjeuner idéal, que vous soyez adepte, ou pas du Seignalet. C’est un petit déjeuner équilibré et vous risquez de faire des adeptes inattendus sur le long terme.

Partagez un maximum cet article à vos proches!

petit déjeuner Seignalet
Epinglez moi sur Pinterest!

 

*Les liens partagés sont des liens affiliés.*

Accédez à ma page Mentions légales pour en savoir plus sur l’affiliation. Pour résumer, si vous cliquez sur un lien ci-dessus et que vous achetez l’article que je conseille, une commission me sera versée. Elle n’augmente en aucun cas le prix. Dans tous les cas, jamais je ne conseillerai des produits que je ne prendrai pas moi –même. Donc, j’espère que mes avis vous seront utiles pour vos futurs achats!

Illustrations:  Petit déjeuner sans lait de vache by Hans Braxmeier from Pixabay /  petit déjeuner équilibré avant by Elenildo Ferreira Artpix Comunicação visual from Pixabay/ petit déjeuner idéal Image by engin akyurt from Pixabay / régime Seignalet petit déjeuner Image by congerdesign from Pixabay licence creative commons/  petit déjeuner sans pain by engin akyurt from Pixabay licence creative commons

 

 

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
    4
    Partages
  •  
    156
    Partages
  • 152
  •  
  •  
  • 4

15 commentaires sur “Régime SEIGNALET : Mon petit déjeuner”

  1. De très bons conseils tout ça, que d’arrêter le lait de vache et le gluten. C’est vrai que ça en déstabilise plus d’un, et tu as raison il est sage d’y aller par étapes !
    Bon appétit !
    Il y a aussi la possibilité de jeûner le matin, mais c’est un autre débat 😉

    1. merci Claire pour ton commentaire et oui, ce serait super, de pouvoir parler du jeune intermittent que tu pratiques 😉 car on est tous différent et certain n’ont peut être pas ma faim de loup le matin 🙂

  2. Pour moi pareil, un casse-tête le déjeûner. Au lieu de café, tartines beurrées fromage, j’ai fait un passage pain essénien+purée d’amandes ou de noisettes+infusion…j’en suis restée tellement écoeurée après 2 ans non-stop qu’aujourd’hui rien que d’en parler, j’ai la gerbe! Mais ça m’a fait une détoxication géante! Depuis, je varie: restes de riz avec légumes et jambon ou oeuf, ou crêpes de sarrasin garnies jambon ou oeuf, ou parfois un “pain” sans gluten garni avocat saumon ou jambon ou oeuf (trop besoin de salé et de protéines!)

    1. Bonjour Françoise, je n’ai jamais essayé le pain essénien ;). Je suis d’accord, le matin j’ai aussi envie d’un repas bien consistant…Et oui les galettes de sarrasin garnies j’adore 😉 et l’avocat miam!

  3. Ohhh je découvre ce “régime” ou mode d’alimentation et je dois dire qu’intuitivement c’est ce que je pratique 😉
    Je dois reconnaître que visiblement le petit déjeuner n’a pas une si grande importance pour moi qu’il n’en a visiblement pour toi ( hahaha, je sens que tu mords le matin si tu n’as pas ton moment petit dej sacré) … Donc, peut-être est-ce plus simple d’envisager ce type de petit dej pour moi. Pour autant tu sembles avoir trouvé la bonne solution . Perso, galette de riz + miel ça me donne envie !
    A bientôt !

    1. Ah oui, le casse tête du ptit dej !!
      J’ai essayé moultes recettes de crêpes et pancakes sans gluten mais je n’ai pas trouvé mon bonheur (soit le goût n’est pas au rdv et c’est la soupe à la grimace de la part des enfants, soit l IG reste trop élevé à mon goût…).
      Finalement j opte pour une banane écrasée avec du granola maison et du beurre de cacahuète (oui je sais c’est pas léger !) .
      J’aimerais bien varier et surtout convertir mes enfants !

      1. C’est super bon une banane écrasée avec beurre de cacahuète et granola maison 🙂
        Sinon pour varier, dans la section recette, il y a ma recette des crêpes sans gluten, elle est à la farine de riz mais il est tout à fait possible de remplacer cette farine par de la farine de lupin pour l’IG sans aucun soucis. Chez nous pour remplacer la confiture soit je mixe des fruits frais (l’été s’y prête particulièrement bien) et sinon une compote sans sucre ma dernière dit qu’elle se fait des “chaussons aux pommes” comme ça avec les pancakes…

    2. merci Maite pour ton commentaire
      oui je mords le matin sans petit dèj 😉 c’est super que tu y sois arrivée instinctivement 🙂 de ton côté.
      et j’adore galette riz mile amandes 😉 (avec modération car l’IG élevé 🙂 )

  4. Merci pour cet article ! Nous avons complètement changé notre petit déjeuner il y a environ 2 ans et non sommes passés du sucré au salé, sans enlever le gluten (nous n’avions déjà plus de lactose). Les enfants ont adoré, puis doucement, le gluten a disparu. Aujourd’hui, il réapparait de temps en temps, pour le plaisir mais plus personne n’est “accros” 😉

  5. Ohlala les filles, sans lait le matin, en tant que fille de fermier IMPOSSIBLE! Mais par contre je devrais faire attention à le faire moins sucré! Car à 10h, je suis déjà en train de grignoter mes “Dinausorus” (que j’ai maintenant échangé contre un mélange de noix!)
    Merci pour les conseils!

    1. Oui c’est sur…je comprend 😉 et puis déjà moins sucré c’est bcp mieux pour éviter le grignotage (ceci dit un grignotage eux fruits secs est un bon grignotage 😉 )

  6. Ah la révolution du petit déjeuner… J’ai déjà fait celle de supprimer tout le sucre le matin et je m’en porte bien mieux. J’ai encore du mal à l’imaginer sans fromage mais ta méthode des petits pas est rassurante.

  7. Le choix des thématiques développées ici accroche. Par rapport à celle-ci, je loue ta capacité à pouvoir t’adapter aux principes Seignalet. Je vais l’essayer aussi
    Très bon article que j’ai eu du plaisir à non seulement à lire, mais aussi partager.

    Mes félicitations à toute équipe.

  8. Bonjour à tous,

    J’ai longtemps moi aussi prôné le petit déjeuner, y compris dans mon livre “Comment passer au sans gluten” (Editions Thierry Souccar) 🙂

    Et puis j’ai découvert le fasting, ou jeûne intermittent… donc j’ai supprimé le p’tit déj !
    Je n’aurais jamais cru auparavant qu’on puisse travailler, et même faire du sport le ventre vide… eh bien si !
    Les bénéfices : perte de poids (surtout autour du ventre… donc la mauvaise graisse), plus de dynamisme et de concentration… bref, que du positif 🙂

    Attention : le fasting ne convient pas à toutes les personnes, et il ne faut pas oublier de s’hydrater !

    Donc merci pour ces précieux conseils pour un petit déjeuner sain et sans gluten/lait 😉

    Bonne journée

    1. Merci Brigitte pour ce retour sur le jeune intermittent et effectivement c’est intéressant surtout que beaucoup de personne n’ont pas faim le matin, alors effectivement pourquoi forcer son corps à ingurgiter un petit déjeuner ? C’est une piste à explorer car on est tous différents…ça fait quelques temps que je me dis que ça mériterait un article ou interview ;).
      belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.