résolution alimentaire

Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions alimentaires mais pas que…

 

Les résolutions du nouvel an…tout un programme!

Une nouvelle année s’ouvre devant vous et, pris par la positive attitude des fêtes, vous avez le sentiment que vous avez le pouvoir de changer les choses.

Vous avez bien raison!

Même si en réalité, les bonnes résolutions peuvent être prises tout au long de l’année.

Mais il est vrai que le nouvel an est un moment propice pour cela en raison du plein d’énergie que vous avez fait pendant les fêtes. Et oui, les réunions de familles ou entre amis, sont propices aux échanges de points de vues, d’idées…C’est souvent l’occasion de faire aussi un point sur l’année qui s’est écoulée. De toutes ces réflexions enrichissantes vont découler des envies de changements. Les industriels et les services qualités en tout genre ne sont donc pas les inventeurs du principe d’amélioration continue Winking smile, mais bon, on peut leur laisser croire…

La volonté de devenir meilleur fait donc partie de la nature humaine!

Et la force du début d’année vient aussi du fait, que l’on partage avec les autres ses nouvelles résolutions et que nous sommes plusieurs à en prendre au même moment. Ce côté collectif, ce sentiment d’appartenance vont nous porter, du moins pour le démarrage.

Pourtant c’est indubitable: les bonnes volontés de janvier s’étiolent généralement au fur et à mesure des difficultés rencontrées.

Mais alors, que se passe t il?

Les principales raisons de vos échecs

J’en ai recensé 3 mais si vous cherchez, vous en trouverez certainement beaucoup d’autres.

n°1:

L’objectif fixé est très, voire trop ambitieux et vous demande trop de changements dans vos habitudes, c’est trop brutal: c’est souvent le cas pour les changements d’habitudes alimentaires en tout genre.

n°2:

Vous êtes seul dans votre foyer à être concerné par cet objectif, et vous finissez par vous sentir isolé voire même persécuté par votre entourage. Il vous semble que non seulement personne ne vous aide et en plus, que certains prennent un malin plaisir à vos tenter ou vous mettre des bâtons dans les roues… C’est peut être le cas pour certaines personnes qui ont échoué elles aussi dans la poursuite de leur résolution. C’est possible. Mais croyez moi! On est vite atteint du syndrome de persécution quand on est seul face à son objectif!

Qui ne l’a pas déjà vécu? Vous décidez de vous mettre au régime et au bout de quelques jours ou quelques semaines de double menu, vous avez le sentiment que votre conjoint voire même vos enfants vous narguent avec du chocolat ou le dessert…

n°3:

Un premier écart de votre ligne de conduite, puis 2 puis 3  et c’est la fin de votre bonne résolution. A quoi bon continuer? C’est ce que vous vous dîtes… Et pourtant!

LA raison principale de votre échec

C’est vous!

principale raison de votre échecEt oui, que faites vous habituellement quand vous ne tenez pas la ligne de conduite que vous vous êtes fixés?

Vous vous dévalorisez et c’est le début de la fin ou plutôt le début d’un cercle vicieux qui s’installe.

Certes vous êtes responsable de vos actes. Mais à quoi ça sert de se dévaloriser si ce n’est pour continuer à s’enfoncer et à enterrer toute chance d’aller au bout de vos objectifs?

C’est pourtant bien connu la réussite est souvent semée d’embûche. Il y a des accidents de parcours.

Si vous avez réussi à arrêter de fumer, c’était peut être au bout de votre 3ème ou énième coup d’essai…Si il existait une recette miracle applicable à tous les fumeurs avec 100% de réussite, ça se saurait, non?

Alors pourquoi ce serait différent pour toutes les autres résolutions?

Déjà, être conscient de la principale raison de ses échecs, c’est un premier pas. C’est en effet toujours plus simple de combattre un mal visible qu’un mal invisible.

Et là, vous devez vous dire, oui c’est pas faux, ce qu’elle dit mais on s’y prend comment maintenant pour y remédier?

Ma meilleure astuce pour appliquer vos résolutions sur la durée

ma meilleure astuceJe pourrais vous conseiller plusieurs dizaines de choses mais sans ça, vous ne pourriez pas tenir sur la durée:

Accordez vous un peu de clémence et de bienveillance!

Ça changera pour une fois!

Au lieu de focaliser sur vos manquements, essayez de vous focaliser sur vos réussites, et arrêtez de vous comparez aux autres! Les autres, c’est bien au début pour l’élan collectif mais je ne sais pas si vous avez remarqué? On a plutôt tendance à se comparer à quelqu’un qui fait mieux que nous (la faute à l’amélioration continue, encore elle!), or c’est le meilleur moyen pour se dévaloriser.

Comment?

Vous pouvez faire le point chaque semaine, sur les jours où vous avez réussi à tenir votre objectif et vous verrez que de semaine en semaine les manquements seront moins fréquents et que vos habitudes vont s’ancrer petit à petit dans la durée. Ainsi vous développerez progressivement votre “autodiscipline”. Je n’ai pas trouvé de terme en remplacement de “l’autodiscipline” dont je trouve la consonance un peu rigide. Quoiqu’il en soit, si vous voulez aller plus loin, sur comment développer votre autodiscipline, je vous invite à lire cet article sur les 5 piliers de l’autodiscipline du blog devenir Meilleur.

étapeQuand il s’agit de changements profonds et radicaux vous pouvez découper votre objectif en vous fixant des étapes ou des objectifs intermédiaires qui vous paraitront plus atteignables et vous permettront de réaliser que vous progressez bien dans la globalité. On peut apparenter ça à la méthode des petits pas. Ainsi vous serez focalisé sur le positif, et il sera plus naturel d’être bienveillant avec vous même.

N’oubliez pas non plus que ceux qui réussissent sont ceux qui savent apprendre en toute circonstance… Une défaillance, un manquement à votre ligne de conduite?  Que pouvez vous en tirer pour le futur?

Juste que vous êtes nul et que vous n’y arriverez jamais?

Ou votre prise de recul, va vous permettre d’analyser pourquoi c’est arrivé, et comment y remédier la prochaine fois (encore l’amélioration continue) ?

Et puis RE-LA-TI-VI-SEZ… Est ce vraiment dramatique? Ou juste un petit dérapage contrôlé Winking smile?

Alors, je vous rassure, naturellement notre éducation va nous pousser à culpabiliser dans un premier temps et à se dévaloriser, mais VOUS avez la possibilité de modifier tout ça.

Chez Soigne ton assiette

astuce résolution alimentaire

En ce qui nous concerne, grâce à cette bienveillance, depuis 3 ans, on a grandement amélioré notre alimentation et on l’a fait petit à petit.

  • D’abord, réduire les produits laitiers puis les arrêter
  • Augmenter notre consommation de fruits et légumes et réduire notre consommation de produits à base de céréales.
  • Réduire notre consommation de produits sucrés et transformés et revoir nos petits déjeuners
  • Supprimer le gluten de notre alimentation
  • Favoriser le cru et les cuissons douces.

C’est sûr que si on s’était dit un 1er janvier: on arrête, les produits transformés, les céréales, les produits sucrés, les produits laitiers. On va manger cru et bio maintenant. On n’y serait jamais arrivé!

Et puis, quand on fait un “écart”, ce n’est pas dramatique: nos filles ont bien droit aux bonbons à volonté le samedi… Oui! Oui!

Au contraire, on mesure le chemin parcouru et le bien que l’on fait à notre corps en soignant notre assiette tout le reste du temps. C’est bien grâce à cette bienveillance et à ces extras que nous avons changé nos habitudes en profondeur sans grande frustration!

Alors quelles seront vos bonnes résolutions cette année?

Partagez les dans les commentaires, histoire de les graver dans le marbre!

Personnellement j’y réfléchis encore… Et pourquoi pas la continuité de celles de 2018 Winking smile

Star Tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite dans vos bonnes résolutions! Star

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. Plusieurs articles peuvent vous aider à tenir vos bonnes résolutions, notamment celui –ci

Illustrations: résolution by geralt by pixabay.com licence creative commons/la principale raison de votre échec by geralt by pixabay.com licence creative commons/ ma meilleure astuce by geralt by pixabay.com licence creative commons/ étapes by terimakasih by pixabay.com licence creative commons/ astuce résolution alimentaire by ejaugsburg by pixabay.com licence creative commons/

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    33
    Partages
  • 33
  •  
  •  

13 commentaires sur “Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions alimentaires mais pas que…”

  1. Bonjour Virginie,
    Merci pour cet article.
    En ce qui me concerne ce serait justement de me focaliser sur le positif sur tout ce que j’entreprends afin de rester motivé et enthousiaste 🙂

    J’ai aussi participé à l’événement 😉

    A une prochaine,
    Damien

  2. Bonjour Virginie
    Merci beaucoup pour cet article, ce fut très intéressant comme lecture.
    J’aime particulièrement le moment quand tu parles de sa culpabilité et ce que çelaa peut engendrer et la solution que tu proposes qui est;
    Si jamais on fait un petit écart un jour ce n’est pas très grave. Cela déculpabilise.
    Ma résolution pour 2019 est de réussir à animer mon blog sur les régimes justement lol
    Par contre le passage numéro 2 qui est d’être seul avec sa résolution et que les autres ne t aident pas voir même te décourage. C’est quelque chose que j’ai vécu quand je faisais un régime et j’aurais bien voulu que tu me donnes une astuce.
    En as-tu une? Parce que je trouve que ça c’est difficile à gérer.

  3. BONJOUR Gabriel
    merci pour ton commentaire
    mon astuce c’est d’embarquer tout le monde dans l’aventure avec moi d’où l’importance d’y aller pas à pas, histoire de ne pas se sentir isolé avec son objectif, pour cela il faut arriver à ce que chacun partage l’objectif, autour de la santé, de la forme (sportif), du goût, de la curiosité…Mais, je ne pense pas que ce soit compatible avec un “régime” au sens strict du terme comme technique… Je ne fais pas de régime ce n’est pas dans ma philosophie, c’est pourquoi ici je ne parle pas de régime mais plutôt de changement alimentaire. Et oui, ça prend du temps à mettre en place…Je comprend ta difficulté.

    1. Salut Virginie;
      Merci pour ta réponse, oui embarquer tout le monde dans l’aventure, Effectivement. C’est vrai que personnellement quand je fais un jeûne, j’aimerai bien que mes enfants ne partent pas dans l’aventure, hélas trois fois hélas, ça ne se passe pas comme ça. Les enfants sont souvent attirés par tout ce qui est nouveau, surtout quand ça vient de leurs parents. Tu ne trouves pas?

      1. et oui les enfants et leur tendance au mimétisme…Parfois, c’est compliqué à gérer et d’autre fois ça peut être à utiliser à bon escient!

  4. Bonjour, contente d’être tombée sur ton blog que je trouve très sympa, je l’ai trouvé dans l’événement interbloggeur auquel j’ai également participé. Tous les conseils nutrition sont les bienvenus car je pense que le bien-être commence par là… alors c’est ma grande résolution pour cette nouvelle année : manger mieux 😉 merci pour ton article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.