Comment changer d’alimentation sans conflit?

Vous avez besoin où décidé de changer d’alimentation !

Ce sont des changements difficiles à mettre en place… Mais votre plus gros problème, ce n’est pas de manger “sans gluten”, “sans lait” ou d’adopter l'”alimentation hypotoxique” !

Le problème, ce n’est pas vous ! Vous êtes motivé, vous savez pourquoi vous le faites…

Votre problème ? Ce sont les autres …

Dans cette vidéo, je vous propose donc de voir comment gérer votre entourage proche !

Oui, oui, ça se gère et sans conflit…

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo de Soigne ton assiette

Aujourd’hui, je réponds au commentaire de Sandrine Laure qui me dit avoir des difficultés dans ces changements alimentaires car elle est seule à manger comme ça chez elle or elle cuisine pour ses 2 enfants et son conjoint. Pour elle, c’est compliqué de faire 2 menus différents et en plus ça la met encore plus à l’épreuve quand elle voit les autres manger à table tout ce qu’elle évite…

Tout d’abord merci Sandrine Laure, car je suis certaine que vous n’êtes pas la seule à avoir ces difficultés. D’ailleurs, ce n’est pas un problème spécifique au « sans gluten », « sans lait » ou à « l’alimentation hypotoxique » !

Toutes les personnes qui font attention à leur alimentation rencontrent ce problème.

Et bien, Je vous propose donc de voir ensemble l’erreur que l’on fait tous quand on démarre et 3 astuces pour que ce changement d’alimentation se passe dans la bonne humeur 😉.

Le cœur du problème

Vous pensez peut-être ne pas pouvoir agir sur votre entourage…

Et vous souffrez qu’il ne fasse pas cet effort pour vous ?

Et vous êtes déjà frustré !

Non ? Vraiment ? Mais si ! Même moi, je suis frustrée ! Ne plus manger de fromage ni de chocolat liégeois ou de fondue savoyarde… Malgré le fait que ça fasse plus de 5 ans que j’ai changé d’alimentation…

Bref, gérer la frustration n’est pas le sujet du jour mais ça pourrait être celui d’une autre vidéo !

Alors, revenons à notre sujet, j’ai une question à vous poser :

« Est-ce que vous aimez vos enfants, votre conjoint et pensez-vous qu’il vous aime ? »

Oui bien sûr ! (Si ce n’est pas le cas, le problème n’a rien avoir avec le changement d’alimentation, et c’est un autre débat !)

Alors vous l’avez compris, l’amour n’a pas à entrer en ligne de compte. On est d’accord ?

Donc « il ne m’aime pas assez pour faire ça pour moi » n’a plus rien à faire dans vos ruminations …

Êtes-vous d’accord avec ça ?

Dans notre cas, c’est plus un problème de motivation et surtout de COMMUNICATION

Donc un conseil, oubliez :

  • « Tu ne me soutiens pas »
  • « Tu n’en as rien à faire »
  • « Tu ne m’aides pas »
  • « Tu me tentes »
  • « Ça t’amuse de … »

La mitraillette à reproches, c’est de l’anti-communication !

Toutes les parties sont braquées et impossible de communiquer !

Ça devient même de la provocation dans certains cas !

Donc surtout ne rentrez pas dans ce jeu malsain !

Maintenant que l’on sait ce qu’il ne faut pas faire, je vous propose de tester les 3 astuces suivantes.

3 astuces pour changer d’alimentation sans conflit avec l’entourage

La première :

Exprimez un “message clair” (bon d’accord, je l’ai emprunté au management celle-là… Mais chut ! ça reste entre vous et moi !)astuce pour changer d'alimentation

Exprimez votre besoin, sans mettre l’autre en cause, en expliquant votre motivation et en mettant sur la table les difficultés que vous avez rencontrées ou que vous rencontrez. On part trop souvent du principe qu’il n’y a pas besoin de le dire :

« Quand même il pourrait penser que … »

Jouez cartes sur table…Reconnaissez plutôt que ces changements impacteront soit les habitudes alimentaires soit l’organisation de la famille :

« Pour ma santé j’ai besoin de changer d’alimentation et de supprimer…C’est difficile pour moi car j’aimais manger comme ça…c’est encore plus dur depuis que je fais 2 repas : ça me demande beaucoup plus temps en cuisine ce qui fait que je ne peux plus vous consacrez du temps ou faire…. Et en plus, c’est très difficile pour moi de ne pas craquer quand tout est à table… »

Dites bien que vous n’imposez rien à personne et que vous ne jugez personne !

Mais vous ne pouvez faire 2 menus pour 1 même repas.

Redonnez le pouvoir de décision à l’autre en proposant par exemple :

« J’ai pensé qu’à la maison quand je prépare les repas je pourrais les faire sans gluten et sans lait pour éviter 2 menus et aussi pour éviter d’être tentée.  Penses-tu que ce soit réalisable à la maison pour vous de manger comme ça ? »

« Sachant qu’il reste la cantine, le restaurant, et les repas chez les amis où bien sûr vous êtes libres de manger comme bon vous semble. »

« Sachant que bien sûr, je ne vous priverai pas de vos gâteaux préférés, juste si vous pouvez éviter de les manger devant moi ça m’aidera ! »

« Est-ce que ça vous embête de faire soirée pâtes ou pizza quand je suis au yoga, à la piscine, en déplacement ? »

Mais surtout, oubliez :

« Ce n’est pas bon pour ta santé »,

« Tu as toi aussi un peu de poids à perdre, ça ne te ferait pas de mal » …

C’est le meilleur moyen de braquer tout le monde car vous jugez et personne n’aime être jugé.

Deuxième astuce pour changer les habitudes alimentaires sans refus

En tout cas, elle a fonctionné chez moi, je ne me suis pas entêtée à essayer de faire les mêmes plats qu’avant, sans gluten et sans produit laitier en remplaçant par ceci ou par cela.

Le goût est différent de toute façon et je sais que personne n’aime le changement. C’est humain ! Tout le monde préfère « comme avant » donc ça vous expose à des critiques parce que naturellement, il y a un point de comparaison…

Alors si vous testez, de nouvelles recettes différentes, vous avez moins de chance d’avoir des refus.

Vous serez toujours à temps, quand vos nouvelles habitudes seront un peu plus installées de tester et d’adapter vos anciennes recettes. Et c’est tactique de faire comme ça ! En effet, ce sera perçu comme un effort de votre part pour faire plaisir à votre entourage en revisitant un plat que toute la famille adorait avant…Sans compter que le palais de tout le monde se sera habitué à de nouveaux goûts et à vos nouvelles habitudes alimentaires, ils seront donc plus facilement réceptifs aux saveurs de votre plat adapté. Mais ne vous inquiétez dans de prochaines vidéos, je vous donnerai quelques-unes de mes recettes revisitées sans lait et sans gluten. En attendant, n’hésitez pas à télécharger mon ebook gratuit de 10 recettes pour démarrer votre changement d’alimentation, les recettes ont été testées et approuvées par mes 2 princesses et leur papa 😉, certaines même par les copains d’écoles !

Si vous avez quand même besoin de faire des crêpes ou des gâteaux pour le goûter, c’est par ici!

Et si vous avez des problèmes avec les enfants et notamment les légumes, je vous invite à regarder cette vidéo et à lire cet autre article…Il y a des astuces supplémentaires pour les enfants mais ça marche aussi parfois avec les papas ;)!

 

Troisième astuce pour changer d’alimentation dans la bonne humeur

changer d'habitudes alimentairesChangez votre Mindset, appréciez chaque pas vers vous, plutôt que de ruminer. Si vous êtes positif, vous ferez changer votre entourage en douceur.

Appréciez chaque compliment sur vos plats.

Considérez comme des petites victoires chaque fois que vos plats sont mangés sans remarques, ou même appréciés car oui, ne désespérez pas cela va arriver ! Il faut juste un peu de temps !

Appréciez même les commentaires maladroits du genre « ce n’est pas si mauvais pour du sans gluten ! » 😉.

 

Alors vous allez essayer ? Dites moi si ça a marché pour vous!

 

N’hésitez pas à faire comme Sandrinelaure, posez-moi vos questions en commentaires, je ferai une vidéo pour y répondre !

N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne pour voir les prochaines vidéos !

A très bientôt et n’oubliez pas de soigner votre assiette !

 

Illustration:Vidéo: Image parTeroVesalainen de Pixabay, Image parjanjf93, de PixabayImage parjanjf93 de Pixabay

article: Changer d’alimentation sans conflit parTumisu de Pixabay  Astuce pour changer d’alimentation parkalhh de Pixabay , changer ses habitudes alimentaires dans la bonne humeur par200 Degrees de Pixabay

 

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    58
    Partages
  • 58
  •  
  •  
  •  

6 commentaires sur “Comment changer d’alimentation sans conflit?”

  1. Bonjour Virginie,
    Merci pour ces conseils ! C’est vrai qu’on ne se rend pas toujours compte de ce que nos proches peuvent penser exactement … On fait des suppositions, et hop ! arrivent les malentendus. Tout mettre “sur la table ” 😉 dans la bonne humeur semble être la meilleure solution !
    A bientôt,
    Aline

    1. Bonjour Aline, merci pour ton commentaire. La bonne humeur et une attitude positive sont effectivement des solutions à beaucoup de problèmes 😉

  2. Bonjour Virginie, j’ai dévoré ton article ! J’aime beaucoup ton approche sur la communication qui fait souvent défaut en effet.
    Si je peux me permettre d’ajouter une suggestion plus culinaire : personnellement, j’ai très progressivement intégrer les nouveaux aliments. Par exemple 10% de farine de sarrasin et 90% de farine de blé dans un cake. 1 cuillère à soupe d’huile de colza et 8 d’huile d’olive dans la vinaigrette. 1/3 de pâtes complètes et 2/3 de pâtes blanches…Et progressivement j’ai augmenté les proportions d’aliments d’intérêt. Ça prend du temps mais c’est un moyen d’éviter les conflits ou les repas boudés.

    1. Merci Elodie pour ton commentaire et ton astuce! Effectivement “diluer” les nouveaux aliments dans les anciens permets d’apprivoiser les papilles et de s’y habituer sans s’en rendre compte 😉

    1. Tout est question d’équilibre 😉 je suis entièrement d’accord.
      “notre liberté s’arrête là où celle des autres commencent…” 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.