probiotiques efficaces bien les prendre

5 Règles d’Or : Comment prendre des probiotiques pour qu’ils soient efficaces?

Cliquez sur “Play” pour écouter cet article, ou cliquez ici pour le télécharger directement (et par exemple l’écouter sur votre smartphone quand vous en aurez envie).

Dans mes articles précédents, je vous ai parlé de nombreuses fois de l’importance de notre intestin, de la barrière naturelle qu’il représente et de sa flore intestinale.

Alors pour prendre soin de notre flore intestinale, il est souvent recommandé de prendre des probiotiques en compléments alimentaires.

Mais une fois achetés en pharmacie (non remboursés), quand on se retrouve avec la boite à la maison, savons nous réellement bien les prendre, pour que ces probiotiques soient efficaces?

Déjà certaines pharmacies les conservent au frais et d’autres non. Pourquoi? Comment doit on les conserver? Comment les probiotiques agissent ils sur notre flore intestinale?

Je dois dire que les premières fois où j’ai acheté des probiotiques, je les ai pris comme si je prenais un Doliprane…Et alors?

Pourquoi la façon de prendre les probiotiques conditionne leur efficacité?

Et bien, si on ne fait pas attention aux conditions dans lesquelles on les prend, il y a de fortes chances que ça ne serve à rien et qu’ils arrivent morts dans votre intestin…

Ah oui, déjà commençons par le commencement: il s’agit de micro-organismes vivants.

2 grandes familles de probiotiques:

microbiote et probiotique

Il en existe 2 grandes sortes: les levures et les bactéries.

L’avantage des levures, c’est qu’elles ne craignent pas les antibiotiques. Leur désavantage c’est qu’utiliser trop longtemps elles peuvent favoriser des dysbioses et notamment des mycoses vaginales quand elles sont en excès.

Les bactéries, elles, ne servent à rien, tant que vous êtes sous antibios…Oui, moi aussi,  j’ai déjà donné du Lactibiane (probiotiques bactériens) à mes filles alors qu’elles étaient encore sous antibios Who me?. C’était avant de savoir ce qu’il y avait dans ces probiotiques!

Donc

Règle n°1: pour des probiotiques efficaces

Pas de probiotiques bactériens tant que vous êtes sous antibios par contre dès l’arrêt du traitement, FEU!!!!!!

Pendant les antibios, vous pouvez prendre des levures (type Ultralevure) pour limiter la diarrhée qui est liée à la destruction de notre flore intestinale (constituée en grande partie de bactéries) par les antibiotiques.

Ensuite, revenons sur ce que je disais juste avant: les probiotiques sont des micro-organismes vivants…Ce qui va conditionner les 4 règles suivantes pour des probiotiques efficaces.probiotiques vivants efficaces

Avertissement:

Certains passages pourraient heurter votre sensibilité Flirt male– A lire loin des repas Laughing out loud!

Règle n°2: pour des probiotiques vivants

Regardez sur l’emballage ou demandez à votre pharmacien si vous avez besoin de les conserver au frais. Personnellement, je les mets au frais par défaut….

probiotique grand verre d'eauNe jamais les prendre avec de l’eau glacée ou sortie du réfrigérateur: sinon c’est l’hydrocution assurée pour ces pauvres petits surtout quand on réhydrate un sachet…Ni avec une boisson chaude, sinon c’est une cuisson et il n’en restera aucun de vivant dès l’arrivée dans votre bouche…Or, nous avons besoin d’eux vivants dans notre intestin pour qu’ils puissent se multiplier et repeupler notre tube digestif!

Règle n°3: pour un atterrissage dans l’intestin, vivants

Ne jamais les prendre au milieu du repas……

Mais plutôt, à jeun avec un grand verre d’eau à température ambiante.

Pourquoi?

acideEst ce que vous résisteriez à un bain d’acide vous? Et bien, pour nos amis les probiotiques, c’est pareil!

Or, le pH de l’estomac est beaucoup plus acide durant le passage des aliments dans son antre, que le reste du temps quand il est au repos. Vous n’êtes pas sans savoir que l’arme fatale de l’estomac pour digérer nos aliments, c’est son acide! Quand même un pH = 1,5  en pleine digestion! C’est à dire un pH plus acide que votre “canard WC”, du vinaigre ou du jus de citron!

Autant vous dire que si nos probiotiques y passaient 30 minutes, il n’en resterait rien à la sortie!

Heureusement, l’eau ne fait que traverser l’estomac et cela en moins d’une minute. C’est grâce à sa forme de haricot sec qui lui permet de faire le tri entre les liquides et les solides… En effet, tout ce qui a besoin d’être malaxé passe dans la partie renflée alors que les liquides font un passage express dans la partie la plus courte. C’est pour cela que les avaler à jeun quand l’estomac est au repos, donc avec un pH de 5 et avec un grand verre d’eau pour n’y faire qu’un passage express, est une très bonne idée.

Ça leur laisse beaucoup plus de chances de survie, afin qu’ils arrivent jusque là, où on en a besoin. C’est à dire dans nos intestins et que ses probiotiques y soient efficaces.

Oui, mais d’ailleurs,

Pourquoi a t on besoin de probiotiques?

Le plus souvent, on les embauche comme intérimaires! Oui, oui!

C’est à dire quand notre flore intestinale a été mise à mal.

Aujourd’hui, je ne parlerai que des cas d’urgences…Mais il existe beaucoup d’autres applications aux probiotiques, comme améliorer le terrain d’une maladie auto immune, renforcer son système immunitaire, améliorer les allergies…

En attendant que je traite ces applications dans un autre article, si vous êtes allergique, je vous invite à aller lire cet article sur comment combattre les allergies grâce à l’alimentation.

Revenons aux situations courantes d’utilisation des probiotiques:

  • Pendant ou juste après une gastro-entérite:

gastro probiotiqueOn a vraiment besoin de faire quelque chose pour que nos selles redeviennent de consistance “normale”, pour reprendre au plus vite, une vie normale! Donc, en plus de ces 5 réflexes naturels pour se remettre plus vite d’une gastro-entérite (à lire pour plus de conseils en cas de gastro), les probiotiques sont d’un grand secour.

  • Pendant ou juste après la prise d’antibiotiques:

antibiotiqueLes antibios c’est parfois nécessaire mais pour notre flore intestinale, c’est comme l’asperger de Roundup! Autant vous dire, qu’un petit coup de pouce sera le bien venu car sans flore intestinale, c’est des problèmes de diarrhées et surtout de place libre pour de “vilaines” et “méchantes bactéries”…

  • Pendant et après une toxi-infection alimentaireAngry smile.

Une quoi? GhostUne intoxication alimentaire type Salmonelle, E. coli, campylobacter, Staph auréus et j’en passe….Dans ce cas, l’apport de probiotiques va venir créer de la compétition pour les mauvaises bactéries et les empêcher de se développer trop vite pour que votre système immunitaire puisse en venir à bout! Et dans ces cas, surtout, on ne cherche pas à stopper la diarrhée artificiellement!

 

Règle n°4: pour aider  les probiotiques dans notre intestin

Ça y est les probiotiques sont là dans notre intestins…Alors pas tous, car on en aura beaucoup perdu en route, même si vous avez suivi tous mes conseils! En effet, le tube digestif même quand nous ne mangeons pas, est une interface entre le monde extérieur et notre monde interne et il a donc pour rôle de nous protéger des envahisseurs. C’est pourquoi arrivé dans l’intestin pour des probiotiques, relève du parcours du combattant!

Comme nous, après un parcours Ninja Warrior, (enfin pas moi j’atterris direct dans l’eau à ces jeux là), ils vont avoir besoin d’un ravitaillement pour reprendre des forces.

Pour cela, il va falloir préparer un buffet à nos probiotiques pour qu’ils puissent se multiplier, occuper la place dans l’intestin et mener à bien la mission pour laquelle on les a achetés!

Pour optimiser la multiplication, on va offrir à ces gentilles bactéries des prébiotiques.

C’est quoi au juste les prébiotiques?

Il s’agit d’aliments que nous ne digérons pas ou pas complètement car nous n’avons pas les enzymes pour.  Ainsi, ces prébiotiques vont se retrouver dans notre colon (après notre intestin grêle où la majorité de nos nutriments sont absorbés en passant la barrière intestinale).

2 prébiotiques “maison” faciles à trouver dans votre réfrigérateur:

Ces prébiotiques favorisent le développement des Lactobacilles et des bifidobactéries:riz

  • le riz froid
  • la patate froide

En effet, leur amidon refroidi est figé. Ce qui fait qu’il est beaucoup moins hydrolysé par l’estomac et une certaine proportion arrive intacte dans le gros intestin pour nourrir notre flore en reconstruction. Ces deux prébiotiques ont l’avantage d’être en plus anti-diarrhéique!

Simplissime n’est ce pas ?

Alors bien sur les fibres sont également des prébiotiques, et ils mériteront un autre article car il y a beaucoup à dire sur le sujet…Tout le monde ne les accueille pas de la même façon!

Règle n°5: Envoyer régulièrement du renfort à vos probiotiques

Les premières troupes vont avoir besoin d’être relayées, le temps de se faire une place, ou de coloniser les lieux, de s’installer et de se multiplier…

Pour que vos probiotiques restent efficaces, une prise quotidienne pendant 4 semaines est nécessaire. Puis, on peut espacer,  en faisant un jour sur 2, pendant 15 jours. Ensuite, si vous recherchez un effet sur l’immunité ou votre terrain, on peut faire une cure d’1 mois à l’automne et au printemps de 15 jours à 1 mois.

En revanche, si au bout de 4 semaines, pas d’amélioration notable en vue sur votre confort digestif, changez de probiotiques: c’est certainement que cette souche bactérienne ne convient pas à votre métabolisme. (Si vous avez vraiment de la diarrhée, direction chez le médecin n’attendez jamais plus de 2 jours),

Chez soigne ton assiette, après vérification de leur composition (vous connaissez mon obsession Winking smile ), on a opté pour ces 3 probiotiques qui pour nous sont efficaces (en dehors de prise d’antibios), conseillés par notre médecin homéopathe et micro-nutritionniste, :

Je me pencherai certainement plus en détail sur le sujet dans un autre article.

Sur la flore intestinale, les probiotiques et les prébiotiques, il y a vraiment beaucoup de chose à dire et encore à découvrir Winking smile.

Dites moi en commentaire, si d’autres articles vous intéresserez sur le sujet Smile.

J’espère que cet article vous a plu.

Email N’hésitez pas à le partager, si c’est le cas!

Sources: Le charme discret de l’intestin tout sur un organe mal aimé Giulia Enders

L’immuno-nutrition Docteur Jean Paul Curtay/ Changez d’alimentation Professeur Henry Joyeux

/        

 

*Les liens partagés sont des liens affiliés.*

Accédez à ma page Mentions légales pour en savoir plus sur l’affiliation. Pour résumer, si vous cliquez sur un lien ci-dessus et que vous achetez l’article que je conseille, une commission me sera versée. Elle n’augmente en aucun cas le prix. Dans tous les cas, jamais je ne conseillerai des produits que je ne prendrai pas moi –même. Donc, j’espère que mes avis vous seront utiles pour vos futurs achats!

 

Illustrations: bien prendre ses probiotiques designed by KaiKalhh by pixabay.com licence creative commons /microbiote et intestin designed by openclipart vectors by pixabay.com licence creative commons/ probiotiques vivants efficaces designed by Nina Garman by pixabay.com licence creative commons/ probiotique grand verre d’eau designed by Boris Trost by pixabay.com licence creative commons/ acide designed by Open Icon by pixabay.com licence creative commons/ gastro probiotique designed by freepik.com licence creative commons/ antibiotique designed by Eric Westendarp by pixabay.com licence creative commons/riz prébiotique designed  by freepik.com licence creative commons/

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    67
    Partages
  • 67
  •  
  •  
  •  

4 commentaires sur “5 Règles d’Or : Comment prendre des probiotiques pour qu’ils soient efficaces?”

  1. Merci pour ce bel article, complet , clair et accessible. Un vrai plaisir. Je suis en formation de Naturopathie et donc suis grandement intéressée par tous vos articles.

    1. Merci Karine pour ce commentaire
      je suis contente que vous l’ayez trouvé accessible…je m’y attache particulièrement 😉

    1. pour moi aussi ce n’est pas évident j’ai 5 livres de nutrition en cours de lecture en permanence…faire des articles dessus sera un bon moyen pour moi de les synthétiser et de les assimiler 😉 donc oui il y aura d’autres articles sur le thème!
      merci pour ton commentaire Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.