Un plan d’attaque alimentaire contre l’Arthrose

Qui ne connaît pas quelqu’un qui est atteint d’arthrose?

80% des plus de 70 ans seraient touchés…Ghost

Mais elle affecte également des personnes bien plus jeunes.arthrose du genou

En tout état de cause, l’arthrose semble quasi inéluctable…Et pourtant, il existe au moins une solution alimentaire à succès (à la condition de ne pas être en dernière phase d’évolution, c’est à dire au stade où vos déformations sont très importantes et où l’on vous propose une prothèse)

Comment? Personne ne vous en a jamais parlé? Pourtant, il ne s’agit pas d’une découverte récente…Mais vous le savez, les changements nutritionnels n’enrichissent personne… Et ils demandent de la constance et de la persévérance, ce n’est pas aussi simple que de prendre un DolipraneAnnoyed.

Qu’est ce que l’arthrose?

Ça fait mal!!! Oui mais avant de faire mal, l’arthrose a une longue évolution silencieuse…

Tout se passe dans nos articulations.

Mais, au fait, comment vit une articulation?

Il y a tout un petit monde dans une articulation qu’en général on ne connait pas:

2 os qui doivent glisser l’un contre l’autre et sur chaque os, du cartilage…Jusque là, rien de nouveau me direz vous…

Pour visualiser, souvenez vous des os de poulet entre la cuisse et le pilon et sinon, pensez à regarder tout ça, plus attentivement, la prochaine fois que vous mangez un poulet rôti!

L’articulation est en réalité protégée par une membrane qui produit un liquide nourrissant pour les cartilages: c’est la synovie qui produit le liquide synovial. articulation

En effet, le cartilage n’est pas irrigué par le sang donc ses cellules sont nourries par diffusion de ce liquide autour de l’articulation.

Le cartilage

Rapprochons nous un peu…

Nous y voilà. chondrocyteAu cœur de l’articulation, le cartilage est un matériau amortisseur, facilement déformable pour résister à la pression lors de chaque mouvement. C’est grâce à ça, qu’il protège la surface de chaque os.

Ses propriétés à la fois élastiques et résistantes lui viennent de sa teneur en fibre de collagène. Ces dernières, grâce au réseau qu’elles forment, soutiennent les protéoglycanes (sorte de mousse)associées à de l’acide hyaluronique. Cette mousse retient, dans ses alvéoles, le liquide synovial. Dans ce milieu, de petits bâtisseurs travaillent sans relâche: ce sont les chondrocytes. Ils ont pour rôle de fabriquer les composants du cartilage, de le réparer et d’éliminer les morceaux abîmés.

Donc vous comprenez maintenant que le cartilage à la surface de l’os est très différent d’une montagne qui s’érode avec le temps… Le cartilage est vivant! Il est fait pour s’user et se régénérer tout comme nos ongles.

Mécanisme d’apparition de l’arthrose

Et l’arthrose alors dans tout ça?

Eh bien, vous l’avez deviné, l’arthrose c’est le résultat d’un déséquilibre dans ce petit écosystème…

1-Traumatismes

Souvent à l’origine, il y a un traumatisme de l’articulation plusieurs années avant ou un surpoids qui entraîne des pressions excessives sur les articulations… traumatisme sportif

Ces traumatismes vont énerver les chondrocytes…

Le rôle des chondrocytes

Or, les chondrocytes ont la capacité de libérer des enzymes pour débarrasser l’articulation des morceaux de cartilage qui se détachent. Quand il y a trop de pressions, les chondrocytes s’emballent sur leur fonction de démolisseur et finissent par attaquer le cartilage sain. Ainsi, une cascade inflammatoire démarre et bloque les capacités de reconstruction des chondrocytes.

Ils détruisent plus que ce qu’ils reconstruisent, et ont tendance à détruire, de plus en plus, au fur et à mesure que l’inflammation avance.

Le millefeuille de cartilages s’amincit, jusqu’à disparaître. Os contre os, l’articulation devient douloureuse, dans ces zones, l’os va s’épaissir pour essayer de résister. Les ligaments et la synoviale s’ossifient et des excroissances vont pénétrer le cartilage restant, créant des fissures et de l’inflammation supplémentaire.

2-Lien avec l’alimentation

Revenons sur nos chondrocytes, c’est bien leur emballement et leur dérèglement qui déséquilibrent de leurs fonctions entre démolition et reconstruction.

On sait également que, dans l’arthrose, la qualité du cartilage a été mise en cause: le rapport entre collagène et protéoglycanes est modifié. Or pour fabriquer le cartilage, les chondrocytes sont nourris par diffusion du liquide synovial: il contient les composants nécessaires à la fabrication du collagène et des protéoglycanes mais également toutes les molécules messagères à destination des chondrocytes pour gérer leur régulation.

Ces apports par le liquide synovial sont essentiels. encrassage des chondrocytesOr des phénomènes d’encrassage d’origines alimentaires perturberaient cette équilibre fragile et influeraient sur les capacités de synthèse des chondrocytes, ainsi que sur leur niveau d’excitation et donc de destruction.

3-Origine alimentaire de l’encrassage de nos chondrocytes

Notre alimentation industrielle, à base de produits transformés (produits raffinés, prédominance de produits laitiers et de céréales “mutées”), abîme nos cellules intestinales notamment au niveau de l’intestin grêle. Or ce sont ces cellules qui font barrière entre l’intestin et le sang. C’est un filtre sélectif très important pour le bon fonctionnement de  notre organisme. barrière intestinale

Quand cette barrière est défaillante on parle de porosité intestinale ou d’hyper-perméabilité du grêle. De grosses molécules qui devraient être stoppées par l’intestin, passent dans le sang. Elles sont acheminées ainsi vers diverses cellules de notre organisme qu’elles vont encrasser. Elles les perturbent dans leurs fonctions, comme nos chondrocytes.

Des changements dans l’alimentation peuvent permettre de palier à cette hyper-perméabilité de l’intestin et de stopper ainsi l’encrassage des cellules réparatrices que sont nos chondrocytes. Ils se remettent à fonctionner correctement et permettent ainsi de récupérer, du moins quand l’arthrose n’est pas en dernière phase d’évolution.

Plan de contre attaque en 3 points

1-Les aliments à éviter et ceux à favoriser pour freiner l’arthrose

Vous l’avez compris, une grande bataille se joue au niveau de l’intestin, alors il vaut mieux être vigilant à ce que l’on met dans notre assiette pour ne pas l’agresser et le rendre poreux.

Aliments à éviter en cas d’arthrose

Justement, on va essayer de ménager les cellules de notre paroi intestinale en évitant de les agresser et en les asphyxiant avec du gluten (vient de glue: d’ailleurs, on fabrique de la colle, et de la pâte à sel avec la farine de blé…). aliments à éviter contre l'arthrose

Et puis, vous allez chercher à supprimer également:

  • les produits laitiers (fromage, yaourt, lait) qui contiennent des protéines non adaptées à notre système digestif ainsi que des facteurs de croissance bons pour le veau mais pas faits pour l’homme…
  • les additifs et édulcorants contenus dans les produits industriels qui irritent la muqueuse intestinale

C’est déjà 70% du chemin qui est fait… Car en limitant les agressions vous limiterez la perméabilité de l’intestin.

Mais pour avoir de bons résultats sur votre arthrose, il vous reste ensuite à limiter d’autres molécules d’encrassage comme:

  • les traces de solvants provenant du procédé de raffinage des huiles que vous trouver en supermarchés (tournesol, arachide, colza),
  •  les molécules produites lors de cuissons à haute température (barbecue, micro-ondes, fritures) qui sont modifiées dans leur structure et que le corps a du mal à évacuer: acrylamide, sucre polymérisé, huile oxydée, protéines glyquées et autres molécules de Maillard pour ceux qui ont des restes de Biochimie Smile with tongue out.

Aliments à favoriser pour combattre l’arthrose

Favorisez donc les produits bruts, les crudités, les cuissons douces (vapeur, basse température au four 100°C max). Troquez vos huiles raffinées contre des huiles vierges (huile d’olive par exemple que vous trouverez dans tous les supermarchés et pour les autres (colza, tournesol…), allez en magasin bio.

Vous y trouverez facilement leurs versions non raffinées et bien d’autres pour varier les plaisirs. D’ailleurs, ne négligez pas les apports en oméga 3 (colza, lin) qui ont un rôle anti-inflammatoire non négligeable.à consommer contre l'arthrose

En plus de veiller à rétablir votre barrière intestinale, vous pouvez également:

Les compléments alimentaires

Je ne m’étendrai pas. Mais, vous devez savoir que l’harpagophytum, le glucosamine associé ou pas à la chondroïtine ont fait leur preuve dans le traitement de la douleur mais également dans la reconstruction du cartilage.

2-Bougez! Bougez! Bougez vous!

Contrairement à de nombreuses idées reçues, quand on a de l’arthrose, même si ça fait mal, il faut se bouger et solliciter les articulations.

En effet, de nombreux médecins présentent encore l’arthrose comme un phénomène d’érosion du cartilage, qu’il faut épargner pour le préserver.

Or, vos cartilages sont vivants. Certes ils s’usent mais ils se reconstruisent. Et pour cela, ils ont besoin que le liquide synovial apporte aux chondrocytes tous les éléments nécessaire à la reconstruction. Or le liquide synovial joue ce rôle lorsque sous la pression du mouvement, il est libéré pour lubrifier l’espace intra articulaire. Donc le mouvement permet d’apporter des briques et du ciment à nos bâtisseurs. Donc,  sans mouvement moins de travaux de reconstruction!

En plus, bouger vous évitera de prendre du poids voire même d’en perdre si besoin…

3-Réduire le surpoids

Comme on l’a vu dans le début de l’article, le surpoids, en exerçant une pression supplémentaire sur les articulations, est un facteur aggravant de l’arthrose. Surtout que le surpoids est également associé à un métabolisme pro inflammatoire. C’est à dire que le surpoids favorise la production par l’organisme de molécules induisant des réactions inflammatoires. A éviter donc, vous l’aviez compris!

Et si ça ne suffit pas?

Il y aura toujours les prothèses! Devil

Un peu sarcastique Virginie aujourd’hui! Be right back

Plus sérieusement, si vous n’avez pas de résultat au bout de quelques mois, il est recommandé de persévérer sur cette voie jusqu’à 1an avant de pouvoir dire qu’il s’agit d’un échec…Oui, je sais, 1an d’effort avant de voir des résultats c’est long!

Dans tous les cas, ça ne sera jamais perdu car:

*si vous étiez en surpoids, vous l’aurez naturellement perdu progressivement et sans vous en rendre compte Winking smile

*si vous avez de l’arthrose à un endroit en particulier qui vous fait souffrir, il y a fort à parier que vous en avez ailleurs…Je vous rappelle que sur les premières phases d’évolution, elle est silencieuse. Sans radio, impossible d’en avoir connaissance! Donc, vous aurez empêché l’évolution de celle qui était silencieuse, voire vous l’aurez mise en rémission.

*vous avez certainement constaté de l’amélioration sur d’autres troubles que vous aviez…

NON? En êtes-vous vraiment sûrs?

Cherchez bien, faites le bilan!

Et sinon, je vous demande: avez vous appliqué ces principes à la lettre?

Ils sont difficiles à intégrer, je le sais…

Mais d’après les études du professeur Seignalet, l’adaptation de l’alimentation permet une régression de l’arthrose dans plus de 90% des cas. Alors tant que vous n’êtes pas au dernier stade, ça vaut le coup d’essayer, non?

Partagez vos difficultés avec moi dans les commentaires!

EmailEt si cet article vous a plu, partagez le autour de vous! Surtout aux personnes qui souffrent d’arthrose…

Red heartSpéciale dédicaceRed heart : il se reconnaîtra…

Sources: rhumato.info/ L’alimentation ou la 3eme médecine Pr Jean Seignalet/ Lait, mensonges et propagande de Thierry Souccar/Dossier spécial arthrose chapitre 1 edition santé nature innovation Jean marc Dupuis SNI Éditions 16/10/2013

Illustrations: arthrose du genou designed by naturwohl-gesundheit by pixabay.com licence creative commons/ traumatisme sportif designed by freepik.com by Onlyyouqj/ articulation designed by naturwohl-gesundheit by pixabay.com licence creative commons modifié par virginie PIllon www.soigne–ton-assiette.com tous droits réservés/ chondrocytes designed by 3dman_eu by pixabay.com licence creative commons/ encrassage chondrocytes designed by 3dman_eu by pixabay.com licence creative commons/ barrière intestinale designed by OpenClipart-Vectors by pixabay.com licence creative commons/ Une alimentation surmesure contre l’arthrose et à consommer sans modération contre l’arthrose designed by virginie Pillon www.soigne–ton-assiette.com tous droits réservés

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Partages
  • 24
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur “Un plan d’attaque alimentaire contre l’Arthrose”

  1. bonjour ! j’ai tout lu il y a des actions alimentation qu je fais déjà donc ça me rassure un peu mais la douleur est toujours présente surtout les matins au lever ensuite elle s’atténue mais la cause c’est accentuer depuis que j’ai commencé ce traitement obligatoire pour 5 ans un comprimé hormonal pour eviter la récidive de mon cancer du sein de 2017 en fait j’ai pas trop le choix et suite à cela chaque semaine je fais 1 h30 de gym douce cela me fatigue mais j’y vais…..merci de tes conseils appréciés…bisous

    1. Merci Christiane pour ton partage d’expérience.
      concernant tes actions alimentaires, je te conseille vraiment de les suivre le plus possible moins il y a d’écart sur les aliments responsable d’encrassage plus tu as de chance que ça fonctionne (au delà d’un écart tous les 4 jours malheureusement, la porosité intestinale n’aurait pas le temps de se réparer…). De plus selon les personnes, il faut parfois plusieurs mois pour voir les premiers résultats. Bon courage à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.