sorbet chocolat noir sans lactose

Sorbet chocolat noir: 2 recettes (que tout oppose) pour fondre de plaisir

Il fait beau, il fait chaud… j’ai une furieuse envie de fraîcheur, de fondant, de chocolat à déguster les pieds dans l’eau…Vous avez deviné : j’ai envie de glace au chocolat …hum….

STOP ! glace au chocolat = lactose, caséine pfff !

Si seulement la glace au chocolat sans lait existait…oui un Sorbet au chocolat noir, ce serait TOP !

Abracada hum !

J’en avais trop envie, je me suis enfin décidée, j’ai testé plusieurs options, ajusté les recettes…fait un peu de R&D (décidemment ça fait partie de moi 😉) et voilà :

2 recettes de glace au chocolat sans lait, sans lactose, sans caséines.

Pourquoi 2 recettes ?

Pour qu’il y en ai pour tous les goûts bien sûr :

Pour les accros au chocolat…

Et pour les inconditionnels de l’onctuosité de la crème glacée…

2 méthodes radicalement différentes 

2 textures

2 goûts

Pour varier les plaisirs !

Fini de résister aux nombreuses tentations autour de vous, d’être frustré (e) quand votre voisin de transat croque dans son magnum avec délectation ou quand vos enfants se régalent avec leur snickers glacés…

Voici 2 délicieux moyens de combler votre envie de glace et de chocolat.

Le tout, sans faire exploser votre culpabilité…

Et pour la première recette, je ne suis pas allée chez n’importe qui pour trouver l’inspiration…

(Mieux que les glaces La Laitière) puisque je vous propose:

une adaptation de la recette du sorbet chocolat de Pierre Hermé.

Comment !

Je me permet de toucher à la recette d’un des meilleurs chefs pâtissiers chocolatiers au monde ?

Beh oui 😊, j’ai ajouté du cacao pur en poudre et enlevé du sucre (beaucoup de sucre) ce qui n’enlève rien à son génie…

Ma recette de sorbet chocolat noir inspiré de Pierre Hermé :

2 solutions :

Ce sorbet au chocolat nécessite l’utilisation d’une sorbetière ou d’une turbine à glace.

 J’ai cette sorbetière très simple et elle fait très bien l’affaire…

Mon secret pour ne pas qu’elle prenne la poussière au garage sur une étagère ?

Sa cuve et la pale sont toujours prêtes à l’emploi au congélateur, prête en cas d’envie subite et urgente de sorbet 😉
(c’est ça de moins à anticiper).

Ingrédients :

  • 40g de cacao en poudre (cru pour l’alimentation hypotoxique 😉)
  • 200g de chocolat noir patissier
  • 30g de sucre compet rapadura (facultatif et oui !)
  • 10g d’huile d’olive
  • 225g d’eau
  • Une pincée de fleur de sel (facultatif)

Préparation avec sorbetière ou turbine à glace:

10min de préparation + 15 min de cuisson environ+ 1 nuit de repos

Préalable… Avoir la cuve et la pale toujours prêtes à l’emploi au congélateur, en cas d’envie urgente de sorbet au chocolat.

  • Dans une casserole ou un cul de poule au bain marie, verser dans l’ordre, l’huile d’olive et le cacao en poudre.
  • Mélanger.
  • Ajouter le chocolat, le sucre, l’eau et le sel.
  • Mettre à chauffer (sur feu doux, si directement à la casserole)
  • Remuer constamment à la maryse pour homogénéiser et éviter que le fond n’accroche (surtout à la casserole).
  • Pierre Hermé recommande d’aller jusqu’à l’ébullition et de laisser ensuite chauffer 2min supplémentaires avant d’arrêter la cuisson.

Personnellement, je préfère faire au bain marie, et faire cuire 15 min en remuant (sans arriver à ébullition), le mélange s’épaissit et nappe la maryse.

  • Dans les 2 cas, stopper la cuisson, en plongeant votre récipient dans un saladier plus large rempli de glaçon et d’eau.
  • Continuer à remuer à la maryse pour avoir une texture homogène. Si besoin, vous pouvez utiliser un mixeur plongeant, mais normalement, ce n’est pas nécessaire.
  • Vous devriez obtenir une texture de crème dessert type Danette (à peine un plus liquide)
  • Filmer votre bol et laisser maturer au réfrigérateur idéalement une nuit (cette étape est facultative mais je trouve qu’elle permet d’avoir un meilleur sorbet tant au niveau du gout que de la texture)
  • Transvaser dans votre sorbetière ou votre turbine à glace et mettre en route.
  • Patienter le temps de la prise en masse de votre sorbet au chocolat (personnellement, je le met à tourner quand on passe à table et c’est prêt pour le dessert 😉).
  • A déguster tout de suite…ou si vous résistez, à transvaser dans le contenant préalablement mis au congélateur que vous avez préparé.
  • Pour durcir encore, la texture de ce sorbet chocolat noir, vous pouvez aussi le placer au congélateur.

Oui mais, vous auriez aimé un sorbet au chocolat sans sorbetière ? et sans temps d’attente ?

Et bien, ma deuxième recette (qui est aussi ma préférée mais
chut ! Pierre Hermé pourrait se froisser 😉…) est un sorbet chocolat sans sorbetière !

Bon si vous avez une sorbetière, vous pourrez vous en servir aussi 😉.

Mais surtout, je trouve la texture très onctueuse comme la crème
glacée au chocolat…que vous aviez certainement, comme moi, l’habitude de savourer avant…

Avant, de manger sans lactose et sans produits laitiers…

Et pour ne rien vous cachez, je suis allée m’inspirer de la Nice Cream aux fruits chez les végans…

sorbet chocolat

Sorbet chocolat : la recette LA plus crémeuse “sans”

Ingrédients :

  • 75g de cacao en poudre (cru pour l’alimentation hypotoxique 😉)
  • 4 bananes
  • 100g ou ml de Lait végétal (noisette idéalement)
  • 90g de sucre complet rapadura (facultatif et oui !)

Préparation sans sorbetière:

Pour réussir un sorbet sans sorbetière, tout est dans la température des ingrédients et des ustensiles

Donc, il y a quand même besoin d’un tout petit peu d’anticipation :

  • Couper les bananes en rondelles et les placer au congélateur au moins 4h avant (dans un plat recouvert de film alimentaire au cas où vous les oublieriez, ce sera bien plus pratique pour les décoller…et oui, c’est du vécu !)
  • Profitez-en pour placer aussi au congélateur le bol et la lame de votre mixeur
  • Vous pouvez aussi mettre les autres ingrédients au réfrigérateur ainsi que le contenant dans lequel vous allez stocker votre sorbet une fois réalisé, ainsi vous mettrez toutes les chances de votre côté.
  • 4H après,
  • Mettre les bananes dans le mixeur, ainsi que le cacao en poudre, et le sucre (le cas échéant).
  • Mixer le tout
  • Ajouter le lait végétal
  • Mixer
  • À déguster tout de suite…ou si vous résistez, à transvaser dans le contenant que vous avez refroidi.
  • Pour durcir encore, la texture de ce sorbet chocolat noir, vous pouvez le placer au congélateur.

Préparation avec sorbetière

Préalable… Avoir la cuve et la pale toujours prêtes à l’emploi au congélateur en cas d’envie urgente de sorbet au chocolat.

  • Mettre les bananes dans le mixeur, ainsi que le cacao en poudre, le sucre (le cas échéant).
  • Mixer le tout
  • Ajouter le lait végétal
  • Mixer
  • Transvaser dans votre sorbetière ou votre turbine à glace et mettre en route.
  • Patienter le temps de prise en masse de votre sorbet au chocolat (personnellement, je le met à tourner quand on passe à table et c’est prêt pour le dessert 😉).
  • À déguster tout de suite…ou si vous résistez, à transvaser dans le contenant préalablement mis au congélateur pour le refroidir.
  • Pour durcir encore, la texture de ce sorbet chocolat noir, vous pouvez aussi le placer au congélateur.

C’est cette version… en plus gourmande 😉, que je vous ai préparé en vidéo …

Vous avez remarqué ?

Ce sorbet chocolat noir peut aussi être un sorbet chocolat sans sucre ajouté…

Et si votre sorbet chocolat sans lait n’est pas assez gourmand ?

Si ce n’est pas assez sucré à votre goût,

 Bien sûr rien de vous empêche de rajouter du sucre la prochaine fois, idéalement du sucre rapadura ou du sucre complet 😉. (À consommer avec modération donc…)

Combien de sucre ?

  • 50g pour 200g de chocolat noir (70%) ça restera peu sucré
  • 100g pour 200g de chocolat noir ça reste raisonnable,
  • Au-delà à 150g pour 200g de chocolat,
    personnellement je trouve que c’est trop mais ça reste en dessous des doses de sucre auxquelles on est habitué dans les produits industriels…

Alors pourquoi ne pas diminuer d’une fois sur l’autre
progressivement votre dose de sucre petit à petit, jusqu’à arriver à un sorbet chocolat sans sucre 😉 ?

L’avantage aussi de faire son sorbet chocolat maison, c’est qu’on peut le customiser à son goût.

D’ailleurs, si vous ne le trouvez pas assez gourmand, plutôt que de rajouter du sucre, c’est ce que je vous invite à faire…

Comment ?

C’est très simple.

Ajouter quelques noisettes en morceaux ou quelques amandes en fin de mixage pour garder des morceaux …ça marche pour les 2
recettes…

Et plus gourmand, ajoutez aussi 2 c à soupe de purée de
noisettes ou de purée de cacahuètes… ça ajoutera de l’onctuosité et une petite note praliné US, façon Häagen Daaz à votre sorbet chocolat noir…

sorbet chocolat noir sans lactose

J’en ai l’eau à la bouche, rien que d’écrire…

Ceux qui ont aimé cette recette, ont aussi aimé “comment faire une pâte à tartiner sans lait qui déchire ?”

Et si votre glace est trop dure sortie du
congélateur ?

Mais quelle idée ?

Comment vous n’avez pas tout englouti ?

Elle a survécu à l’attaque des gourmands curieux…

Oui, ça arrive… 😉 et vous la mettez au congèl en vous disant, hum, je me la ressortirai devant ma série préférée quand je serai tranquille et que tout le monde sera au lit…

Excellente idée…

Mais quand vous la sortez du congélateur, c’est de la pierre…

La glace onctueuse a été transformée en bloc de glace à attaquer au marteau piqueur…

Pour la discrétion, c’est raté !

Bon c’est râlant même frustrant mais c’est NORMAL !

Et oui dans les glaces industrielles, les fabricants mettent
dans leurs compositions des ingrédients (sucre inverti, stabilisant…) qui leurs permettent de rester « tendres » même directement sortie de votre congélateur…

Ok, mais comment on fait, nous ?

Première solution :

Manger votre glace directement sortie de la sorbetière ou
de votre mixer
sans passer par la case congélateur (c’est de loin là,
qu’elle est la meilleure…)

Deuxième solution (pour accompagner votre soirée Netflix) :

La sortir du congélateur et la mettre au réfrigérateur au
début de votre film pour se la servir à la pub

Ainsi vous reproduisez, ce que font les glaciers. Vous ne le
saviez peut-être pas, mais les vitrines des glaciers ne sont pas à -18°C comme votre congélateur…La température de service dans les vitrines est bien plus élevée pour que la texture soient assez molle et malléable pour être servie correctement (selon les glaces et sorbets entre -12 et -6°C, par contre, ne vous inquiétez pas le reste du temps, les glaces sont logiquement stockées au congélateur à -18°C.)

Troisième solution :

Ajouter du sucre inverti naturel à votre sorbet chocolat
noir : remplacer le sucre par du miel 😊
(mettez un peu moins de miel que la dose de sucre indiquée car le miel sucre 20% de plus…sans ajouter de calories !)

Quatrième solution :

 Ajouter un peu d’huile d’olive (ça se marie très bien avec le chocolat noir), ça rehaussera la température de fusion de votre sorbet chocolat (il sera plus malléable que la version sans huile d’olive à la même température).

Cinquième option (uniquement pour les adultes 😉 ) :

C’est connu, l’alcool permet abaisser la température de
congélation
de l’eau.

C’est le principe de l’antigel…Alors ne rajoutez pas de l’antigel à votre glace, non !

C’est dangereux.

Par contre si vous aimez l’association chocolat noir-cerise, un peu de Kirsch… à consommer avec modération. Vous savez bien sûr que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé 😉.

Vous savez maintenant Comment faire un sorbet chocolat avec ou sans sorbetière alors pas d’excuse…

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action…

J’allais oublier une troisième façon de faire un sorbet chocolat noir onctueux, c’est de faire une mousse au chocolat comme celle de mon ebook gratuit et de la mettre au congélateur 😉 (ou pas).

N’hésitez pas à le télécharger ).

Humm ! Une tuerie ! (Et dire que j’ai découvert ça par accident en oubliant mes mousses que j’avais mis au congélateur pour les faire refroidir plus vite un jour où j’étais pressée…)

Miam !

Testez et dites-moi en commentaire laquelle de mes recettes de sorbet chocolat noir vous avez préféré.

 
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
  •  
    5
    Partages
  •  
    110
    Partages
  • 105
  •  
  •  
  • 5

4 commentaires sur “Sorbet chocolat noir: 2 recettes (que tout oppose) pour fondre de plaisir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.