repas Seignalet pour les fêtes

Comment mitonner un Menu Hypotoxique de fêtes (que vos invités vont A-DO-RER) ?

Qui dit « fêtes de fin d’années » dit « repas… » et qui dit « repas » dit « casse-tête » pour vous ? Et bien, cette année je résous votre casse-tête du menu hypotoxique pour les fêtes!

C’est vrai que…

Sans gluten,

Sans lactose,

Concilier alimentation « sans » et plaisir de la table vous parait impossible ?

Vous vous entendez plus souvent dire:

« Non merci, je ne peux pas manger de buche…. ou gratin »

Qu’à

« Chouette, c’est vraiment super bon ce tofu mariné aux 4 épices accompagné de son jus de betterave ».

Oui, je sais, j’exagère à peine !

Et pourtant, vous connaissez cette sensation inconfortable, que vous soyez hôte ou invité.

Dans un cas, la peur que votre repas leur paraisse « bizarre »,

Dans l’autre, au choix :

  • Frustration,
  • Sentiment de justification,
  • Peur de vexer…

Alors manger hypotoxique, c’est Anti-social ?

Non, non, je n’ai pas peur de prononcer le mot « antisocial ».

Soit on fait l’autruche, soit on affronte la réalité :

Personne de sautera de joie quand vous allez annoncer votre liste de restriction pour le repas de Noël :

  • Pas de pain
  • Pas de crème,
  • Pas de fromage,
  • Pas de beurre,
  • Pas de produits cuits à haute température.
  • Pas de céréales, euh et pas de maïs non plus, ni d’avoine…

« Salade party » WAOUH !!!

Sérieusement, réaction normale, non ?

D’ailleurs, vous réagissiez comment, quand Patrick s’excusait de ne pas manger poisson, et Corine d’être végétarienne ?

Ça vous emm…

On peut se l’avouer, entre nous !

Où est la différence finalement ?

Alors, bon, déculpabilisez un peu, c’est vrai quoi !

Le problème ?

C’est que les plats n’ont pas le même goût sans…

C’est en partie vrai mais c’est surtout très réducteur et frustrant de le voir sous cet angle…

C’est pour ça que je vous propose de faire le point ensemble sur :

*ceux que vous pouvez manger si vous êtes invité pour le réveillon.

*Mais aussi, sur les classiques des fêtes qui sont tout à fait compatibles avec un menu hypotoxique

*ou encore toutes les petites adaptations incognito que vous pouvez faire…

Et puis, comme on est dans une année virtuelle, je partagerai (virtuellement) mon repas de Noël avec vous 😉.

Invité ? Comment manger (quasi) hypotoxique durant les fêtes?

Quasi ?

Bien oui, quasi,

Car, c’est vrai,

Vous aurez peut-être besoin de fermer les yeux sur le type de cuisson des plats ou sur le fumé du saumon, pour une fois.

Mais est-ce si grave ?

Je ne crois pas…

Pour la majorité, l’impact sur un seul repas ne sera pas perceptible.

Seuls ceux avec une hyperperméabilité intestinale très avancée et un terrain très réactif risque de ressentir leur écart (ce peut être le cas, de certaine polyarthrite rhumatoïde par exemple).

En revanche personnellement, je vais bien me tenir à l’écart du gluten* et des produits laitiers.

Sauf, s’il s’agit d’un peu de beurre dans la composition d’un plat, où je fermerai les yeux, car personnellement exceptionnellement, je sais que ça passe.

Le professeur Seignalet me pardonnera 😉.

Ceci dit, il n’est pas question de juste négocier avec notre conscience et de faire la balance entre frustrations et entorses acceptables….

Il y a tout de même des mets (très joli ce mot non ? 😉) que vous allez pouvoir manger avec plaisir et sans aucune once de culpabilité…

plateau de fruits de mer réveillon

N° 1 : les fruits de mer (les puristes me laisseront un commentaire sur les huitres triploïdes : dans ce cas, je regarde le verre à moitié plein, en regardant, l’iode et le zinc apportés 😉).

Mais, vous pouvez aussi trouver des huitres « naturelles » diploïdes ou préférer le crabe, les crevettes grises, les bulots, les oursins…

N°2 : La volaille rôtie au four que ce soit une dinde, une pintade ou un chapon, il vous suffira d’éviter la peau et ses molécules de Maillard 😉.

En plus avec un peu de chance, quelques marrons sont dans les parages ou des champignons et ça c’est ok pour nous 😊.

N°3 : escalope de foie gras frais et ses pommes vapeur ou au four (en laissant de côté la peau caramélisée)

N°4 : les encornés farcis ou la lotte ou les gambas en sauce armoricaine (Ma maman ne mettant pas de beurre chez nous c’est les yeux fermés…)

Je sais que dans certaines chaumières, on mets un peu de beurre, mais c’est minime…On va dire que je ne vous l’ai pas dit 😉 !

Ce plat étant souvent accompagné de riz, c’est parfait pour moi😊.

N°5 : tartare et carpaccio version terre ou mer

N°6 : verrine avocat crevette ananas/ verrine avocat, saumon…

N°7 : salade d’endive poire et noix (en laissant de côté les dés de roquefort)

N°8 : les fruits déguisés

N°9 : les clémentines

dessert hypotoxique pour les fêtes

N°10 : si vous êtes en pays catalan, un petit bout de touron s’il vous reste une petite place.

C’est vrai, vous allez devoir faire l’impasse sur le plateau de fromages et la buche (quoique si c’est une buche sorbet en laissant de côté la génoise, le biscuit ou le chocolat blanc…il y a moyen de satisfaire votre gourmandise sans frustration 😉.

C’est pas mal quand même !

Et puis, si vraiment, vous pensez

Que la plupart des plats du réveillon seront très loin de plats hypotoxiques,

Que vous craignez que chaque plat soit « pollué » par du gluten ou des produits laitiers…

Il vous reste à ruser pour limiter au maximum la frustration et pour ça je vous ai dévoilé toutes mes ficelles dans cet article.

Par contre…

Si c’est vous qui recevez pour Noël, ça change tout !

Puisque vous êtes maître dans votre cuisine…

Vous pouvez prévoir quelques adaptations des repas de fêtes classiques.

Avec quelques astuces, vos « plats sans » passeront incognitos

1ère adaptation pour l’apéro 

Réalisez vos propres toasts sans gluten ni céréales modernes et pour ça, je vous offre mon e-book de 5 recettes pour remplacer absolument tous les toasts.

toasts sans gluten

Et n’hésitez pas à aller piocher dans ces 15 idées d’apéros sans gluten et sans produits laitiers.

Et pour remplacer le beurre ?

Comme en général, c’est pour accompagner le saumon ou les fruits de mer, je vous suggère de tester ma crème ciboulette « sans crème » :

  • 1 yaourt au soja (bio)
  • Le jus d’un demi-citron
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe d’huile de colza
  • De la ciboulette fraiche ciselée
  • Sel et poivre
blinis sans gluten

2ème adaptation pour les plats 😉 principaux de votre menu hypotoxique festif

Et cette adaptation-là, vos invités vont s’en souvenir !

Pourquoi ?

Parce que :

Votre volaille sera moelleuse à souhait,

Vos magrets de canard seront fondants,

La cuisson de votre rôti sera parfaite,

Et la viande tendrissimeeeeeeeeeeeee !

Tous sublimés par la cuisson basse température comme le font les plus grands chefs…

Oui, vous aussi vous serez élevé au rang de chef !

C’est bien beau mais comment fait-on ?

Et bien comme ça…

Voici un petit cours accéléré de cuisson basse température :

Le thermostat du four reste réglé en dessous de 90°C, idéalement 80°c.

*régler votre four à 80°C

*Dans votre four, déposer tous les plats de services et y compris les assiettes.

*Poêler à peine votre viande pour amener un peu de coloration « normale » pour que vos invités ne soient pas surpris par l’aspect (première astuce incognito).

D’ailleurs vous pourrez, si vous le souhaitez, facilement éviter de manger cette partie sans que personne ne s’en aperçoive 😉.

*Munissez-vous d’un thermomètre sonde (qui sonne c’est encore mieux, pas besoin de surveiller 😉 et aucune chance de rater la cuisson pendant qu’on prend l’apéro !)

Pour le bœuf,

Visez 50°C à cœur pour une viande saignante ou 55°C pour une cuisson à point à cœur

Et comptez entre 2h de cuisson pour un petit rôti et 3h pour un beau rôti.

Pour la volaille,

Visez entre 68°C et 72°C à cœur pour le magret et à l’entrecuisse pour les volailles entières.

Comptez environ 1heure de cuisson pour les magrets et entre 4 et 5h pour une dinde ou un chapon.

Il vaut mieux le savoir sinon le repas de midi risque de se transformer en réveillon !

Sinon, il y a encore mieux que la cuisson basse température :

Pas de cuisson du tout !

Donc, si vous savez que vous aurez des amateurs à table, pourquoi ne pas opter pour les options tartares ou carpaccios, après tout…

3ème adaptation pour le dessert 

Il vous suffit de prévoir parmi les buches, une buche sorbet (n’oubliez pas de vérifier la liste d’ingrédients) et de laisser de côté la génoise s’il y en a une…

N’oubliez pas de prévoir des mandarines, en général à ce stade vos hôtes n’auront plus très faim et risque de préférer une clémentine au morceau de buche.

Alors oui, les puristes de l’alimentation ancestrale diront qu’il y a trop de cuisson et pas assez de cru .…

Ils auront raison.

Mais on est d’accord,

on parle d’un repas exceptionnel 😉pour passer un bon moment tous ensemble sans avoir à en payer le prix fort pendant des semaines…

C’est mon seul objectif dans cet article:

Ménager la chèvre et le choux

ou plutôt,

Votre santé et votre niveau de frustration pour vous permettre de passer un bon moment en famille.

En tout cas, c’est ce que moi je vais faire 😉 et voici mon menu sans gluten et sans lait.

Mon Menu Hypotoxique pour les fêtes

menu hypotoxique festif

Blinis* saumon avocat

Choux fleur, endives, carottes et céleri à la croque et leur crème ciboulette sans crème

Mélanges de noix et fruits secs

Foie gras sur pain d’épices* (pas sûr du tout, pour l’instant…en pleine discussion avec ma conscience…)

Velouté de lentilles corail et butternut

Papillotes de la mer (noix de St jacques ou lotte (mon cœur balance), muscat sec, olives noires, filet d’huile d’olive) et sa fondue de poireaux vapeur à la noisette.

Buche glacée maison chocolat intense* et poire délicate

Clémentines pour faire glisser…

*recettes sans gluten ni céréales « modernes » et sans lait bien sur 😉

Retrouvez les recettes des blinis et du pain d’épices dans cet ebook que je vous offre.

Et vous, quel sera votre menu hypotoxique gastronomique pour ces fêtes un peu particulières ?

Dites-le-moi en commentaire.

menue réveillon hypotoxique
Epinglez moi sur Pinterest 😉 !
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 8
  •  
    8
    Partages
  •  
    8
    Partages
  •  
  •  
  •  
  • 8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.